Acquisition 2009

24 Avril 2009, 21:52pm

Publié par AMA

Cuvette-de-bidet--faience-de-Clermont-Ferrand.200-copie-1.jpgL'exposition du MARQ consacrée en 1995-1996 aux faïences de Clermont-Ferrand avait attiré un grand nombre de visiteurs. Beaucoup ont alors découvert cette activité de fabrication de faïences à Clermont au XVIIIe siècle.

 

Depuis, le musée a fait plusieurs acquisitions, parfois très belles, et l'Association des Amis a pu elle aussi, à l'occasion d'une vente aux enchères, contribuer au développement des collections. Bien sûr, la cuvette d'un bidet n'est pas une pièce aussi "noble" qu'une aiguière ou un grand plat de service mais cet achat permet de montrer la variété de la production clermontoise.

 

Alors que le royaume de France connaît  une véritable explosion de manufactures depuis plusieurs décennies, la fabrication de faïence débute à Clermont-Ferrand en 1732 ; l'année suivante, l'affaire déjà moribonde est reprise et renflouée par monsieur de Savignat soutenu par Antoine Joseph Jouvenceau d'Alagnat et les intendants de l'époque, Trudaine puis Rossignol. La fabrique, malgré de nombreuses difficultés financières, poursuit ses activités pendant une vingtaine d'années jusqu'à sa fermeture définitive et la mort de madame Alagnat en 1757. Quelques années plus tard, une tentative de reprise de la fabrication se heurte à nouveau à des difficultés.

 

Quand la manufacture clermontoise commence son activité, les centres de Rouen, Nevers, Moustiers et Montpellier constituent les points de repère pour les faïenciers ; ce sont des ouvriers (peintres, tourneurs, mouleurs) de Montpellier et de Nevers qui viennent amorcer la fabrication clermontoise.

La cuvette de bidet acquise par l'AM'A, faïence stannifère de grand feu, est décorée de rinceaux et de fleurs stylisées en camaïeu de bleu.