entre notes 3

, 15:53pm

Publié par AMA

notes précédentes

 

25 : Celui de la chasteté tiré par deux licornes, celui de la mort tiré par des bœufs, celui de la renommée tiré par des éléphants, celui du temps tiré par quatre chevaux, celui de la Trinité tiré par les quatre Vivants.
26 : HOMERE, Illiade, chant V.
27 : CHARTROU, J., Les entrées solennelles et triomphales à la Renaissance, 1486-1531, Paris, Presses Universitaires, 1928, P.82.
28 : On se rappelle de cet épisode fameux où le Roi des mers et sa nièce se disputaient la primauté sur Athènes et comment les présents d’Athéna furent préférés par les athéniens –et les athéniennes – à ceux de Posseidon.
29 : ROMIER Lucien, Ibidem, p. 250.
31 : Archives municipales de Lyon, Registres des délibérations consulaires, BB70 f°201 et suivants
32 : MANRY A.G., Histoire de Clermont Ferrand, Clermont Ferrand, 1993, p.222.
33 : Cette localité semble s'en être fait une spécialité puisque déjà, en 1527, pour l’entrée de Jean Stuart, gouverneur d’Auvergne, la ville de Montferrand avait fait venir six trompettes de Vertaizon.
34 : SALESSE Fabien, Ibidem.
35 : Servant habituellement dans les processions religieuses, élément essentiel de l’entrée, le dais (ou poelhe en occitan) est un attribut royal. A ce titre c’est derrière celui-ci – et non sous celui-ci – que les gouverneurs défilent (notamment Jacques d’Albon à Lyon en 1550 ou Jean de Foix, nouveau gouverneur du Dauphiné, à Grenoble en 1497).
36 : Archives départementales du Puy-de-Dôme, CC426, 1550, pièce 42, f°3v°.
37 : théologale puisque cette dernière vertu fait l’Union à Dieu par le témoignage d’amour.
38 : AUBERT, Jean-Marie, Vertus, in Dictionnaire de la spiritualité, Paris, 1994
39 : ou encore à la limitation de la vertu à la chasteté, paradoxalement accompagnée à la même époque par la multiplication des types de vertus.
40 : et notamment depuis la "redécouverte" du "De Clementia" de Sénèque

 

notes suivantes