entrée notes 1b

, 00:33am

Publié par AMA

notes précédentes

 

12 : Archives municipales de Lyon, Registres des délibérations consulaires, BB70 f°194 et suivants :
« Le vendredi vingt quatre(ièm)e jour de l’année l’an mil cinq cens quarante neuf, en la maison de sire Anthoine Boni aux Changes après midy.
Claude Laurencin seigne(ur) de Riverye, Françoys Duperier seigneur d’Ouzielles, Humbert de Masses, Anthoyne Bonis, Jehan Passy dict Bello, Guillaume Regnaud et Catherin Trys, Conseillers,
On estez leues, par lesdits seigneurs conseillers, les lectres missives escriptes par Monsieur le Maréchal Saint André, Lieutenant général et Gouverneur pour le Roy en la ville de Lyon et Pays de Lyonnays, à messieurs les lieuten(ants) Dupeyrat et Recepveur Martin de Troyes, par lesquelles l leur mande, entre aultres, que le Roy entend estre faictes les obsèques et funérailles de feu Mons(ieu)r de Sainct André, son père, jadis gouverneur et Lieutenant Général pour le Roy en ladicte ville et Pays de Lyonnoys le plus honorablement qui faire se pouvra et qu’il est très nécessaire que pour chacun des Pays où il estoit gouverneur y assistent deux ou troys des plus notables personnaiges et rep(rese)ntant le siège principal et icelluy pays avec leurs armoyries aux torches qu’ils porteront suyvant l’ordre qu’on leur declairera et que, à ces fins ils advertissent de bonne heure ceux de ceste ville pour assister à l’enterrement et quarentaine dudict feu seigneur de Sainct André son père au jour qu’il leur sera assigné.
Sur quoy, après avoir amplement délibérer par lesdicts seigneurs conseillers, estants adverty [par ledit s(eigneur) receveur Martins de Troyes] que le Roy et ledict seigneur Maréchal de Sainct André auront grand plaisir que la ville fasse honneur ausdicts obseques et funerailles ; Aussi que ceulx du pays de Beaujolays et autres Pays du gouvernement dudict feu seigneur de Sainct André font grand preparatives pour se trouves audict obsèques, ont estez commis et depputtez lesdicts s(eigneu)rs Claude Laurencin et Humbert de Masses, conseillers pour seulx trouver audict lieu de Sainct André audict jour de la quarantaine et marcher chacun eulx selon l’ordre qu’il leur sera baillé avec robbe de deuil ausdictz obsècques et funérailles.
Pour lesquelles robbes et chapperon de deul faire faire le plus honnorablement qu’ils pourront a esté ordonné à maistre Françoys Conlaud, recepveur des deniers communs, dons et octrois de ladicte ville payer à ch(acu)n desdicts Laurencin et De Masses la somme de douze escus qui sont vingt quatre sous po(ur) lesdictes robbes [de deul] et chaperon de deul dont a este pasé mandement ; et en oultre seront ramboursez des frais qu’ils feront tant allans, venans que se trouvans audict lieu de Saint André.
Aussi feront porter deux douzaines de torches avec les armoyries de ladicte ville pour assister ausdictes funérailles et obsèques lesquelles seront conduictes par l’ung des mandens de ladicte ville.
Pour faire faire lesdictes armoiryes a esté donné charge à Claude Archambaud mandens dudict consulat aussi de scavoir si l’on pouvra avoyr de messieurs les recepveurs de l’aumosne g(énér)alle de ceste ville des robbes de deul pour ceulx qui porteront lesdictes torches ; et portera Laurens Rana deux manches aux armoiryes de ladicte ville au devant desdicts seigneurs Laurencin et De Masses rep(rése)tans le corps commun de ladicte
ville. »


Le 6e jour de février, Humbert de Masses étant malade, Jehan Passy dit Bello est désigné pour le remplacer et représenter la ville à l’office de quarantaine.

13 :

 

notes suivantes